Ambitionnez votre vie

Il y quelques semaines j’ai rencontré Frédérique. Une femme avec le sourire qui dévoile son énergie et de son regard scintille, la bienveillance. Elle a écrit un livre sur l’Ambition des femmes et des jeunes filles. Je l’ai lu, impressionnée par ces parcours décrits, de réussite, de volonté. Je me suis demandée comment cela pouvait faire écho chez nous tous.

L’ambition n’est pas un gros mot, et non! l’ambition est l’acception de faire ses propres choix et refuser de faire des sacrifices. Il s’agit d’être en accord avec soi-même et tout d’abord identifier ce qui est bon et juste pour soi. Si l’on prend le temps d’écouter la petite voix au fond de soi, il y a des choses qui nous viennent à l’esprit, instinctivement. No censure. Soyons honnête avec nous même. Pas besoin de l’accord des autres, pas de justification envers les autres, juste face à soi-même. Pensez au [Mood Board] A faire ou à Refaire!

Identifier ce que l’on aimerai vraiment faire sans se dire, « oui mais bon c’est pas possible, c’est pas réalisable, c’est pas raisonnable, et comment je vais faire pour l’argent…., les enfants, l’équilibre familiale, les week-end, les vacances, etc ». C’est la première étape. L’identifier et le noter sur un petit (ou grand) papier et l’idée fera son chemin. Quand vous acceptez l’idée et que vous semblez avoir une réponse à chaque objection, testez la auprès de votre entourage.

Exposer son choix à l’autre, c’est accepter que cela ne soit pas un bon choix à ses yeux. Qu’il considère même que ce soit une erreur.  « Non mais tu rêves, comment veux-tu que ça marche, avec la crise économique, tu n’as pas l’étoffe, est ce que tu sais que c’est dure d’entreprendre, tous les jours il y a des liquidations, et partir dans un autre lieu que tu ne connais pas, quitter ce que tu es sure d’avoir et l’incertitude de ta réussite… » STOP . Oui mais voilà vous n’êtes pas l’autre! et ça change tout. Ses peurs ne sont pas les vôtres. Exposer son idée, c’est accepter d’avoir un autre angle de vision, c’est nous rassurer ou nous montrer que nous avons encore du chemin à parcourir dans notre réflexion.

Dans le livre de Frédérique Cintrat  « Comment l’ambition vient aux filles? » on peut découvrir des parcours bien différents, mais le dénominateur commun de ces femmes est, qu’elles ont écouté ce qui semblait être juste pour elle. Souvent avec l’aide de l’entourage, la bienveillance et l’authenticité, qui permet au projet de prendre forme. Attention toutefois de ne pas de se prendre pour Marguerite Dumont la cantatrice dans le film « Marguerite« , il faut s’avoir identifier l’entêtement.  Chacun des témoignage montre que pour une pleine satisfaction, nous devons aller au bout de nos aspirations et se donner le droit de changer de chemin sans renoncer à nos envies et nos convictions, pour les autres.

Notre façon d’explorer le monde nous appartient et nous ne devons pas vivre dans le regret. Vous connaissez  mon intérêt pour les accords toltèques, l’accord n°=4  « tu feras de ton mieux » pour ne pas vivre dans le regret. Relisez « Les chevalières des temps moderne » pour vous rappeler que vous pouvez être au centre de votre vie.

Nous devons nous battre pour nos idées, si elles raisonnent en nous. Nous seules pouvons définir les limites de ce que l’on veut atteindre. Les barrières que nous rencontrons, sont en parti celles que nous nous fixons.

Lorsque j’ai décidé d’apporter ma pierre à l’édifice dans la reconstruction des femmes après un cancer du sein, je savais l’importance de cette étape dans la vie d’une femme. C’est une conviction profonde d’utilité et une assurance de répondre à un réel besoin qui me fait avancer au quotidien. La satisfaction d’une femme qui a fait le choix de sa lingerie, les yeux plein de reconnaissance d’avoir été comprise. C’est le plus beau des retours qui donne de la force pour toujours aller plus loin. Peut-on appeler ça de l’ambition? et bien oui.

Je pense aussi à Valérie, Val, lorsqu’elle me disait avoir du mal avec le regarde des autres et leur jugement. Chacune doit agir pour ses convictions quand vous vous sentez prête, suffisamment forte pour affronter et surmonter l’imprévu. Soyez sure et convaincue dans la justesse de votre choix et faites vous confiance. Personne ne doit décider de ce qui est bon pour vous.

L’ambition n’est pas une lutte de pouvoir, c’est une acceptation de son pouvoir. Le reconnaître, l’écouter, lui sourire et l’accepter. Ne laissez personne vous dicter votre réalité.

Si l’envie de partager vos ambitions vous prend, nous serions ravies de les découvrir et faire découvrir!

Si je devais vous conseiller un livre pour y voir plus clair dans votre vie pour exprimer votre ambition, je vous recommanderai le livre de Lilou, ou cahier d’exercices, « Le défi des 100 jours »

Merci à Frédérique

#Ambitionnezpleinement #frederiquecintrat #accordstolteques

Publicités

CHEVALIERES DES TEMPS MODERNES

La semaine dernière j’ai rencontré Val. Val est une femme pétillante, souriante, des yeux lumineux derrières des lunettes. Elle se bat contre un cancer du sein, bec et ongle, parce qu’elle trouve la vie belle avec son mari et ses 2 garçons. Oui mais voilà, elle me dit que les gens l’agacent. Si elle est si joviale et si belle c’est qu’elle n’est pas vraiment malade! un petit village où tout le monde se connait et se reconnait. Que doit-elle faire pour qu’on la prenne au sérieux ou tout simplement qu’on la respecte?

Je me sens bien démunie face à cette demande parce que j’ai envie de lui dire « mais les autres, aucune importance! Si tu es entourée de ta famille, qui t’aime et qui est trop contente que tu sois là pleine de vie comme tu es,  « exit » les autres » . J’ai envie de lui dire que l’on ne peut pas changer les autres, enfin pas vraiment comme ça. On doit commencer par changer notre regard sur eux et après, si ils ont un cerveau et un cœur, ils finiront par te regarder autrement, avec respect et bienveillance. Parce que l’apitoiement à la sauce guimauve, c’est à vomir, on en veut pas. Alors j’ai réfléchi. Comment se détacher des paroles des autres? Comment aller sur la voie de la liberté personnelle? Comment se positionner? Cruel équilibre entre le besoin d’exister entourer des autres et le besoin d’exister en accord avec son ADN.

Cela m’a fait repenser à Don Miguel Ruiz quand il écrit :  « L’attention est la capacité d’être sélectif et de se concentrer exclusivement sur ce que l’on veut percevoir« . Mais oui, son livre sur les 4 accords Toltèques. Un état des lieux de notre mode de pensée en fonction de ce que l’on nous a enseigné. Vous savez? on veut faire plaisir aux autres, être ce que les autres attendent de nous pour ne pas être rejeté, etc. Mais notre liberté dans tout ça? Que dit le grand « Livre des Loi »? Pendant la croisade de la maladie certains prennent conscience des poisons émotionnels des autres. Don Miguel nous amène à comprendre nos peurs et comprendre nos réticences à être nous même. J’ai bien parlé de soi et non des autres…. nous ne pouvons pas changer les autres mais nous avons le pouvoir de changer notre regard sur eux. Je m’explique.

Votre voisine vous croise ce matin avec l’œil noir, la ride du Lion incrustée, un regard dur et fermé vous torpille. Ne pensez plus : « mais qu’est ce que je lui ai fait, ma tête ne lui plait pas, elle n’en veut pour notre dernière discussion chez la boulangère? C’est sur, elle a pas avalé le fait que je refuse son invitation la semaine dernière pour son café. Je ne supporte plus l’odeur du café, elle devrait le comprendre quand même. Elle a même pas d’empathie, franchement je lui parle plus ». Au final, figurez-vous qu’elle a un corps au pied qui lui fait souffrir le martyr et le petit dernier n’est pas arrivé assez vite au toilette à 5h du matin. Elle a commencé sa journée par 2 heures de ménage/lavage/consolage. Elle est au mieux de sa forme! Tout ca pour vous dire que si on se laisse baigner dans les suppositions et qu’on en fait une affaire personnelle, on n’est pas sorti de l’auberge et pas prête à arrêter de se faire de la bile. Entre nous c’est cancérigène! Il est donc utile, pour notre bien être personnel, notre liberté personnelle de devenir des « guerriers pacifiques ». Juste dire bonjour et éventuellement lui demander si tout va bien est un bon début, vous serez étonnée parfois de ce qui peut coincer ou décoincer une ride du Lion.

Alors voilà un long et dur apprentissage pour se libérer des autres, surtout ceux qui ne nous apportent pas de bonnes ondes. Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre pour vous libérer, parce que je sais bien que Val n’est pas seule et que nous avons été, ou nous sommes encore bien imprégnées de ces réflexes. Quelqu’un ne vous comprend pas? et bien tant pis, soyez fidèle avec vous même, avec vos valeurs, et sans affront, l’opposition s’estompera. N’oubliez jamais, l’essentiel c’est d’être en accord avec vous même et tant pis si ce n’est pas avec tous les autres. Vous êtes jolie? et bien tant mieux! Vous n’êtes pas fatiguée? et bien c’est que vous gérez super bien vos heures de sieste! Votre voisine ne voit pas votre souffrance à la hauteur de ce qu’elle est? c’est que vous rayonnez et que votre image est positive! Elle finira par vouloir vous ressembler.

Un résumé des accords Toltèques  :

  • impeccable ta parole sera
  • d’une affaire personnelle tu ne feras
  • des suppositions tu ne feras
  • toujours de ton mieux tu feras

Références :

les accords expliqués aux enfants en 4 min!

Olivier Clerc  a expliqué chaque accord avec une logique scientifique. Découvrez-le en video : Introduction  /    1er accord    /    2ème accord     /     3ème accord   /  4ème accord

#QuelaForceSoitEnVous