Miroir, mon beau miroir…

Et bien nous y voici!

Que celle qui se trouve belle, qui aime son reflet, qui se sourit dans le miroir fière de se mirer, lève le doigt! Visage comme ci, poitrine comme ça, hanches par ci, fesses par là, les jambes on en parle même pas, les pieds, no comment et les cheveux! alors ça on troquerait bien avec la tignasse de la voisine. Elle a trop de la chanceuuuuu!

N’ayez pas peur, avouez, allez y. Personne ne vous jugera. Bon, derrière mon écran je vois bien qu’il n’y a pas foule. Je dois vous faire une confidence, je n’aurais pas levé le doigt non plus.

Mais ça c’était avant!

Il y a 12 ans, lorsque le chirurgien est venu me dire « alors ma petite dame on va vous enlever un sein et on peut pas faire de reconstruction immédiate, mais tout va bien se passer, on va vous sauver ». Comment, vous dire….. Je pouvais répondre « je m’en fous, de toute façon j’aime pas mes seins » ou « je pourrais refaire tout « ça » à mon gout? et à la taille que je veux?, wouah l’aubaine »,  » je vous laisse faire les autres commentaires possibles…parce qu’il y a de la diversité dans ce domaine, vous pouvez me croire, nous avons une grande créativité!  Voici la première bonne nouvelle! Nous allons faire  nos premiers sur le chemin de notre résilience. Haut les cœurs, nous sommes sur la bonne route, pas d’erreur d’aiguillage, pas de doute à avoir, on relève la tête et on regarde la réalité en face. Alors cette cicatrice en travers notre buste, celle au niveau de la clavicule pour la mise en place du pac* qui peut aussi se solder par 2 cicatrices parce que ça fonctionne pas avec la première… bref ces blessures de guerre, font parties de vous, elles sont à nous, pour nous rappeler que nous sommes en vie.

Le moment de relativiser est grandement venu!

En prendre conscience est déjà un premier pas vers la réconciliation avec soi même. Pour vous aider, je vous proposerai un exercice riche en révélations sur vous même dans le prochain article.#asuivre

*http://www.chimio-pratique.com/pose-chambre-implantable-pac

 

Publicités

LA BOITE A LECTURE

Nombreux sont les livres qui vous apportent des conseils en tout genre, spécialiste de zenitude, kifs par jour, cahier du bonheur, biographies des cancéreuses, et bien d’autres. Laissez-vous aller dans les rayons de lecture et autre CD, histoires vécues ou romans…

Pour ma part, le livre qui m’a le plus marqué, le livre qui a été un vrai point de départ d’une haute réflexion sur moi-même, c’est Alexandre Jollien, « Petit traité de l’abandon » . Ce livre m’a permis de relativiser ma souffrance, ma déception, l’importance de ce qui m’arrivait. Impossible de lister tout ce que ce livre a touché, tourneboulé, illuminé, éclaboussé en moi. Lorsque je l’ai acheté, il était fourni avec un CD ; impatiente que je suis, j’ai glissé le CD dans ma voiture pensant qu’il s’agissait de musique « transcendantale » favorisant l’état de zenitude que je me prêtais à atteindre, le nirvanas en voiture…

Que neni, il s’agissait d’Alexandre lui-même qui racontait son livre ! Quelle belle surprise d’entendre un texte avec toutes ses émotions. L’entendre, donnait une dimension plus forte que lu par moi même. Cette force et cette humilité dans ses mots m’ont touché. Ils m’ont aidé à regarder ma vie en face. M’ont permis de jauger mon état et de me projeter sur ce que je voulais vraiment pour moi même et non plus pour les autres. C’est la première fois que j’ai osé envoyer un message de gratitude à un auteur….

Ref : Alexandre Jollien, écrivain et philosophe suisse

  • « Petit traité de l’abandon » Pensées pour accueillir la vie telle qu’elle se propose
  • « Eloge de la faiblesse »
  • « Vivre sans pourquoi »

Autres références à retenir pour aujoud’hui :

@monsieurbonheur              Vivre La Vie en Rose

@Florence ServanSchreiber        3kifs par jour

La lecture est un support qui nous permet de nous évader, de comprendre, de partager. Alors partagez vos lectures nous ferons un palmarès de nos plus belles lectures sur le chemin de la résilience !

OH HAPPY DAY !

 

Vous l’aurez bien compris, ici, pas de pessimisme, de défaitisme, d’abdication, de renoncement, de refoulement. Ici, nous acceptons nos émotions telles qu’elles se présentent et nous essayons, j’insiste, nous essayons d’y mettre une couche de poudre étoilée Rose. Il ne s’agit pas de nier ou de minimiser, de « c’est pas grave », de « même pas mal », de « je dois être forte »

Non, Niet, No, Ne, Nenieu, …

Touchées par un cancer du sein, notre souffrance est bien réelle mais il s’agit tout simplement de fixer son regard, son attention sur la petite lumière allumée qui tournoie autour de nous. Il faut habituer notre regard à l’identifier, l’admirer, lui sourire dès qu’on la reconnait. Un jour viendra où nous ne verrons que des lumières étincelantes dans notre vie.

Changez vos lunettes.

Pour débuter une belle journée savourez cette vidéo de Ilanda Vanzant avec ses 5 conseils pour être bien dans sa vie :https://www.facebook.com/femmedinfluencefr/videos/1570411396542258/

1#activité spirituelle quotidienne

2#prendre soin de soi

3#pardonner

4#avoir de la gratitude

5#avoir une vision de sa vie

 

A new blog is born

La naissance d’un blog est toujours émouvant!

Son premier pas sur le chemin de l’écriture, sans filet…

L’écriture vient d’une envie, envie de partager, partager des sensations, des émotions, des conseils, des avis, des états d’âme, et bien plus encore.

Il y a 12 ans jour pour jour, j’apprenais que j’avais un cancer du sein! gloops j’avais 37 ans.

Bonnes vacances Corinne!!

Une grande claque dans ta petite vie bien rangée, un grain de sable dans ton schéma bien huilé.

Shit! pourquoi moi? j’ai fait quoi moi pour mériter ca?

C’est qui ce grand c.. qui a décidé de me mettre cette épreuve dans les pattes? Il est où que je lui claque le baigneur!

Il croit que je vais me laisser faire? non mais, il se met le doigt dans l’oeil le grand qui se croit plus fort que les autres!

En 12 ans il s’en passe des choses, des découvertes, des rencontres, des joies, des résistances, des coups de gueule, des « wouah! », des « ben je pensais pas », des portes qui claquent,  des  tris salutaires, des vrais « je t’aime »

C’est tout cela que nous allons partager, les mouvements de notre vie qui nous rappellent que nous existons et que nos sommes des belles personnes. Il suffit d’ôter le voile…

Si vous le voulez bien, nous allons dire « fuck » au cancer, « exit » les cellules qui décident à notre place! Dire oui à tout ce qui nous rend heureuse, savourer ce qui nous donne cette étincelle dans les yeux , comprendre les choses les plus utiles à notre épanouissement, tout ce qui est essentiel à notre nouvelle vie !

pour dire avec fierté,  en regardant notre reflet

« I love Me »

En fait nous allons parler de quoi exactement? et bien de FEMINITE et de NOUS! L’avantage avec ce sujet, c’est qu’on n’a pas terminé d’en faire le tour. Nous pouvons explorer tout les champs des possibles.  Nous n’avons plus de temps à perdre, nous sommes lucides, extra-lucides. Il ne nous reste qu’à laisser s’exprimer cette fabuleuse force insoupçonnée.

Ne cherchez plus votre rdv hebdomadaire #ILoveMe est là!

#happy!

#Youpi!